Un Petit Peu De #MeToo - Épisode 3

Published 24-Apr-2020 By Liz Updated 25-Apr-2020

On continue avec l'Épisode 3 - pour lire l'Épisode 2 cliquez ici


Lauren et moi, avions tenté de raisonner les hommes, mais sans succès.

Donc, nous avons pris un rendez-vous avec nos plus hauts dirigeants, pour leur demander de mettre un terme à ce ridicule spectacle sexuel affiché par nos collègues.

Mais, inévitablement, le rendez-vous avec ces responsables d'âge mûr, qui en fait, dirigeaient toute l'entreprise, s'est averé inutile.

Ils ont consideré ces images comme innocentes. Ils ont dit que ce n'était pas nos affaires, que les hommes avaient besoin de photos de femmes nues pour leur bonheur, que c'était un phénomène normal, et que nous ne devrions pas tenir compte des photos.

Nous étions furieuses. Le truc des nibards était allé trop loin! On pourrait tout aussi bien ériger une grande pancarte disant que les femmes ne valent rien au travail!

Il me semblait que les hommes pouvaient faire ce qu'ils voulaient dans ce monde macho, et que les femmes devaient avaler la pilule sans broncher.

Après de longues discussions, Lauren et moi, avons décidé d'intensifier nos efforts pour changer l'avis des nos collègues masculins.

Nous avons commencé à acheter autant d'éditions de PlayGirl Magazine que possible. Nous voulions trouver des photos très explicites de modèles masculins nus, pour frapper ces hommes stupides là où ça faisait mal - avec des gros pénis en érection, en pleine face.

Ce projet n'était pas facile. Les petits magasins du coin qui vendaient PlayGirl étaient peu nombreux. Lauren et moi (Helena a refusé de nous aider) avons dû rouler pendant des kilomètres pendant plusieurs week-ends pour chercher des tonnes d'éditions de PlayGirl différentes.

Image of nude man on bed
Pour votre information - ceci n'est pas du tout indicatif des images de PlayGirl

C'était gênant de demander à un gentil vieux monsieur asiatique de risquer sa vie sur un escabeau uniquement pour nous attraper des magazines pornographiques.

Mais c'était pour la bonne cause.

Nous avons trouvé des photos d'hommes musclés et bronzés, et qui exhibaient d'érections immenses que nous croyions peu pratiques à un usage normale. Tant pis. Nous avons tapisé chaque centimètre de nos murs avec ces images.

Et qu'est-ce qui s'est passé?

Je voudrais vous dire que notre droit à afficher des images à caractère pornographique, excusez-moi, de l'Art, dans nos boxes pour que tout le monde puissent les admirer était le même que celui des hommes.

Je voudrais vous dire que lorsque nos collègues masculins devaient venir dans nos boxs pour discuter du travail, ils se sentaient à l'aise avec des pénis qui ressemblaient à des Fusées Saturn 5, pointant directement sur eux.

Je voudrais vous dire toutes sortes de choses. Mais je ne peux pas.

Ce que je peux vous dire c'est que l'enfer s'est déchaîné.

Après avoir commis ces "actes terribles", nous avons été convoquées à une réunion d'urgence par les managers de l'entreprise. Nos collègues s'étaient plaints de nous, et à notre grande surprise les managers avaient déjà visité notre galerie pour voir d'eux même, les choses diaboliques que nous avions faites.

C'étaient les mêmes managers qui avaient refusé de nous aider auparavant. Ils ne voyaient rien de mal aux tétines dures comme de la pierre, ou aux fesses exposés.

Mais - les managers ont clairement indiqué qu'ils n'avaient pas aimé pas nos images. Ils nous ont donné 24 heures pour les retirer.

Nous avons dit "d'accord" - mais uniquement à condition que toutes les images - y compris celles des femmes - soient retirées.

Les managers ont répondu avec "le fait", que les corps de femmes étaient splendides mais ceux des hommes étaient moches.

J'étais si perturbée. Après tous les regards obliques que nous avions enduré dans ces petits magasins du coin. Tout ça pour rien. Mais nous avons continué à défendre notre cause.

Finalement, incapables de prendre une décision sur le moment, ils ont dit qu'ils organiseraient une grande réunion avec tous les managers seniors de l'entreprise pour discuter du problème des seins nues contre celui des pénis en érection.

Ça ne s'invente pas.

La réunion s'est passé et, on a dit qu'ils en avaient longuement discuté. La résultat était que les responsables ont écrit à tout le monde. On a dit que toutes les images devaient être retirées.

Alors. Nous avons gagné.

Toutes les images ont été enlevées, et la paix est revenue dans nos petits cubicles. L'énorme bureau était à nouveau, gris. Tous les fruits éclatants avaient été cueillis; pour les hommes, l'hiver a apporté le gel.

Les hommes ont oublié qu'ils avaient été en colère contre nous. Nous étions, après tous, des femmes, et les hommes sont incapables de nous résister. Apparemment ...

Malheureusement, après quelques semaines, les images ont commencé à réapparaître. De gargantuesques seins nues avaient fait un retour en force.

En bref, l'histoire est que j'ai quitté mon emploi. Mais pas à cause des seins nus ou des images pornographiques - c'était à cause de quelque chose d'autre.

Mais, qui aurait cru que cette petite histoire de seins n'était pas encore terminée. Il y a un petit dénouement que s'est produit 35 années plus tard ...


Épisode 4 (le dernier) suit ...

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

14 comments on “Un Petit Peu De #MeToo - Épisode 3”

  1. Je trouve que ton amie et toi avez été sacrément courageuses de lutter bien des années avant "me too"!
    Votre victoire a dû avoir un goût merveilleux, même si cela a recommencé peu-après.
    Toutes mes félicitations.
    J'ai toujours aussi hâte de lire la suite de ton histoire, toujours aussi bien racontée.

    1. Merci Nathalie. Cette histoire a été le moins offensif de tous que je pourrais raconter sur ma carrière dans le développement de logiciel.

    1. Thanks a lot for your support Nina - it's really good of you and others to take the time to comment and encourage me. And it's especially good of you to give me an opportunity to answer in English and rest my poor head. Celine went through it and helped me fix a number of things.

  2. C'était incroyable mais dans les années 60/70 c'était comme ça. J'aime vraiment lire ta histoire et j'ai hâte de lire l'épisode 4.

    Une petite blague. Deux choses que vous n'entendrez jamais une femme dire: "Est-ce que ma fesse est trop petite en cela?" et "Quel scrotum très attrayant vous avez!"

    1. Merci beaucoup Janet pour ton support et la commentaire.

      Vraiment, leur "machins pendouillants", ne sont pas jolis!

      Cette histoire se déroule dans les années 1980. Plus ça change, plus c'est la même chose ....

  3. La question qu il faut se poser est la suivante : de quoi un homme a t-il peur en regardant des photos d’autres hommes en érection ? Pourquoi est ce un affront ? Et pourquoi des femmes nues avec des énormes poitrines ne seraient pas un affront pour les femmes ? Tout simplement parce que l’ homme veut bien afficher ce qu il pourrait obtenir... une femme avec des grosses fesses mais .... pas forcément une érection d’ éléphant !!!!

    1. Sabine - maintenant pour cela ils ont du viagra. En 1982 je ne sais pas ... ils n'avaient que l'ego et des privilèges non gagnés.

  4. Mon vocabulaire français était très limité. Il était difficile de rester concentrée, pour ainsi dire. Pour vous aussi très complexe, je suppose. Je le trouve très bien fait et très éducatif. C'était une révélation pour moi. Manifestement, les femmes de votre groupe ont eu de mauvaises expériences sur votre champ du travail. Cette situation aurait eu un impact sur ma santé et sur ma carrière, absolument. Heureusement, je n'avais jamais vécu une telle expérience. J'ai moi-même enseigné pendant 3 an, dans le primaire - c'est que le milieu y était très différent -un environnement parfois stressant mais dans un tout autre chemin!

    1. Hi Anne - Thank you for taking the time to read it. You know I had a wobble last week and I took the week off from writing a French blog post this week. I have a new plan now that this story is finished and will restart next week.

Search The Site

About

This blog represents my attempts to improve my French.  LOL.

Social

Copyright © 2020 Francofile
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram